Prêt de 2,7 Mds de dh de la BAD au Maroc

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi à Tunis, un prêt d’appui budgétaire de 240 millions d’euros (environ 2,7 milliards de dirhams) pour le financement du programme de réformes du secteur des transports. Pour renforcer la compétitivité de son économie, le Maroc a engagé avec le concours de la BAD un vaste programme de réformes institutionnelles du secteur des transports, indique un communiqué de la Banque.
Selon la BAD, ce programme aboutira à une libéralisation du transport routier et suscitera un plus grand attrait chez les grands investisseurs, tout comme il vise une meilleure identification du transport maritime, la promotion des investissements, une plus grande participation du secteur privé aux activités commerciales dans les ports et le renforcement de la compétitivité du pavillon national.
Dans le domaine du transport aérien, le programme débouchera sur une libéralisation des activités et une réduction des coût de l’assistance au sol.
Le programme permettra, en outre, l’augmentation du trafic ferroviaire et le développement de l’investissement privé, ajoute le communiqué. Les engagements de la BAD depuis 1970 en faveur du Maroc ont atteint 3,4 millions d’unités de compte (4 milliards d’euros ou 44 milliards de dirhams) pour 83 opérations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *