Prise en charge de la douleur cancéreuse

La section régionale Meknès-Tafilalet de l’association nationale des médecins de la santé publique a organisé, mercredi à la salle des conférences de l’hôpital Mohammed V de Meknès, une journée d’études sur la prise en charge de la douleur cancéreuse.
La manifestation qui s’inscrit dans le cadre du programme scientifique de l’association pour l’année 2002, a été marquée par la participation de praticiens et spécialistes des différents hôpitaux et centres de santé de la région, qui ont suivi deux exposés présentés par les docteurs Asmaa El Farouki et Souad Amor, respectivement spécialiste en réanimation à l’hôpital Mohammed V et en douleur au service de la prévention de Meknès.
Les intervenantes ont abordé les différentes méthodes d’évaluation de l’intensité de la douleur qui constitue le plus fréquent des symptômes rencontrés lors de l’évolution d’un cancer, ainsi que son impact et son retentissement sur le comportement du patient et de son entourage.
La prise en charge clinique et le traitement étiologique, notamment par la chimiothérapie, la radiothérapie, la chirurgie et l’antibiothérapie, ont été également exposés lors de cette manifestation.
La journée d’études sur la douleur cancéreuse s’inscrit, rappelle-t-on, dans le cadre de la mise en oeuvre du programme annuel de l’association régionale des médecins de la santé publique qui vise, à travers des manifestations culturelles et scientifiques, à promouvoir la recherche dans les différentes disciplines de la médecine, à contribuer à l’éducation sanitaire de la population et à informer les jeunes médecins et étudiants en médecine en matière de santé publique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *