Procès de la cellule Salafia Jihadia de Ouazzane

La Chambre criminelle près la Cour d’appel de Kénitra a décidé lundi de reporter à mercredi prochain le procès de la cellule Salafia Jihadya de Ouezzane, suite à une requête de la défense qui a sollicité un délai pour examen du dossier, indique-t-on de source judiciaire. Les services de police avaient arrêté à la mi-juillet cinq membres de ladite cellule. Il s’agit des dénommés Abou Moussaâb, Abou Ilyas, Abou Hamza, Abou Ziyad et Abou Salmane. Des cassettes et des ouvrages incitant à l’extrémisme ont été saisis chez les prévenus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *