Quai d’Orsay : le décès du Pr. Abed El Jabri, une grande perte

Le décès du Pr. Mohamed Abed El Jabri, intellectuel et philosophe marocain de renom, «est une grande perte pour le Maroc, pour le monde de la pensée, des idées et de la philosophie», a indiqué mardi le ministère français des Affaires étrangères. La France salue «la mémoire de ce grand penseur et philosophe dont l’œuvre a connu un succès public en France et bien au-delà», a affirmé le porte-parole du Quai d’Orsay, Romain Nadal, lors d’un point de presse. «Nous avons appris le décès de Mohamed Abed El Jabri avec beaucoup de tristesse. C’est une grande perte pour le Maroc, pour le monde de la pensée, des idées et de la philosophie», a-t-il ajouté. L’œuvre du Pr. Abeb El Jabri, décédé lundi à Casablanca, «est une œuvre très importante qui a contribué au rayonnement de la pensée arabo-musulmane bien au-delà des frontières du Maroc», a relevé M. Nadal.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *