Quinze individus soupçonnés d’être impliqués dans les actes de vandalisme qu’a connus la ville de Khouribga,

Quinze individus soupçonnés d’être impliqués dans les actes de vandalisme qu’a connus la ville de Khouribga, vendredi soir, suite à un sit-in organisé par les employés de trois sociétés exerçant pour le compte de l’Office chérifien des phosphates (OCP), ont été arrêtés par la police. Selon une source sécuritaire, les personnes arrêtées devaient être présentées, lundi, devant la justice pour entrave à la circulation des trains, incitation aux actes de vandalisme, incendie d’équipements de l’OCP et violence à l’encontre des éléments des forces de l’ordre. Suite à ces événements, quatre blessés, tous des éléments des forces de l’ordre, ont été transportés à l’hôpital militaire de Rabat, ainsi que d’autres cas qui ont été évacués à l’hôpital Hassan II de Khouribga et au centre hospitalier de l’OCP.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *