Rabat : expulsions

L’Ambassade d’Irak à Rabat a été pratiquement vidée de ses fonctionnaires. Sur plus de 20 personnes qui y travaillaient, seuls deux n’ont pas été considérés par le Maroc comme perona non grata. Parmi eux, le Chargé d’Affaire, Jaoudate Al Âni. En fait, selon des sources bien informées, les deux personnes épargnées par l’expulsion sont les seuls à ne pas être des agents des services secrets irakiens. Certains d’entre eux tentent même de revenir au Maroc, pour y passer leur retraite. Selon ces mêmes sources, ces expulsions en masse ne concernent pas uniquement le Maroc. Une trentaine d’autres pays sont concernés. D’ici la fin du mois de juillet, pratiquement toutes les ambassades irakiennes seront « nettoyées ». Chambres professionnelles: le retrait des cartes est possible le jour des élections Le ministre de l’Intérieur a rendu public un communiqué sur le retrait des cartes d’électeurs relatives à l’élection des chambres professionnelles. « Dans le cadre de l’élection des membres des chambres d’agriculture, des chambres de commerce, d’industrie et des services, des chambres d’artisanat et des chambres des pêches maritimes prévue demain vendredi 25 juillet 2003, le ministre de l’Intérieur a l’honneur d’inviter l’ensemble des électeurs et électrices, qui n’ont pas encore retiré leurs cartes électorales, à le faire dans les bureaux réservés à cette fin dans l’ensemble des préfectures et provinces du royaume. D’autre part, le ministre de l’Intérieur rappelle que les électeurs qui n’ont pas pu retirer leurs cartes d’électeurs pour une quelconque raison, ont la possibilité de le faire dans le bureau de vote le jour du scrutin, conformément aux dispositions juridiques prévues par la loi relative au code électoral », indique le communiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *