Rabat : Plaintes contre Omar Bahraoui

Omar Bahraoui ferait l’objet de plaintes auprès du ministère de l’Intérieur de la part des candidats aux élections législatives du 7 septembre dans la circonscription de Rabat-Chellah. Les détracteurs du maire de Rabat lui reprochent de s’être engagé dans une campagne électorale avant terme en recourant aux moyens de la commune. La goutte qui a fait déborder le vase est l’organisation par le maire MP de Rabat, mercredi dernier, d’une soirée auprès de centaines d’élèves accompagnés de leurs parents. Pour les détracteurs du candidat MP, il s’agit d’un meeting illégal. De la même manière qu’ils jugent illégaux les travaux entrepris récemment par le maire pour la construction de l’étage supérieur d’une mosquée à douar El Hajja. Plusieurs candidats s’affrontent à Rabat-Chellah. Il s’agit, en plus de Omar Bahraoui, du PPS Faouzi Chaâbi, de l’USFP Driss Lachgar, du PT Abdelkarim Benatiq, du PI Abdelhamid Aouad et du PJD Bellaji.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *