Rachidi et Sebaa El Layl poursuivis en justice

Hassan Rachidi, directeur du bureau de la chaîne Al Jazeera à Rabat, et Ibrahim Sebaa El Layl ont été poursuivis en justice pour diffusion d’une fausse information et complicité, conformément à l’article 42 du code de la presse, a-t-on appris vendredi d’une source judiciaire. Cette affaire sera examinée le 1er juillet  par le tribunal de première instance de Rabat. La même source rappelle qu’à la suite de la diffusion, le 7 juin, par la chaîne Al Jazeera depuis son bureau de Rabat, d’une information faisant état de cas de décès lors des manifestations de Sidi Ifni, le Parquet général près le tribunal de première instance de Rabat a ordonné à la police judiciaire d’effectuer une enquête préliminaire sur cette question. L’accréditation de Hassan Rachidi a été retirée, après que ce dernier ait diffusé une fausse information prétendant la mort d’entre six à dix personnes dans les incidents qu’à connus la ville de Sidi Ifni, la semaine dernière, selon le ministère de la Communication. La même source ajoute que le directeur du bureau de la chaîne Al Jazeera à Rabat a persisté à prendre pour vraie cette fausse information bien que les autorités marocaines aient démenti les allégations faisant état de morts los de ces incidents.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *