Rajeunissement du corps diplomatique

Rajeunissement du corps diplomatique

Un vaste mouvement diplomatique entrepris par SM le Roi Mohammed VI et marqué par la consolidation de la présence féminine. En effet, le Souverain a reçu, le vendredi 6 novembre à la salle du Trône du Palais royal de Marrakech, 25 nouveaux ambassadeurs du Royaume dont cinq femmes. Il s’agit notamment de Mina Tounsi, ambassadeur de SM le Roi en Finlande, Aziza Limame, ambassadeur en Bulgarie, Karima Benyaich, ambassadeur au Portugal, Raja Ghannam, ambassadeur au Danemark, Oumama Aouad Lahrech, ambassadeur au Pérou. Par ces nominations, le Souverain affirme encore une fois la volonté du Royaume à promouvoir l’élément féminin qui connaît depuis plusieurs années une nouvelle impulsion en l’impliquant de plus en plus dans plusieurs secteurs d’activités. Les cinq femmes, nouvellement nommées par SM le Roi, viennent ainsi s’ajouter aux trois autres déjà en poste. Ce mouvement diplomatique consacre, par ailleurs, l’ouverture en direction des partis politiques, de la société civile et des milieux académiques. Il a été marqué également par l’ouverture de quatre nouveaux postes diplomatiques, en plus du secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération. Ce poste a été confié à un diplomate chevronné, en la personne de Youssef Amrani. Le mouvement tend également à assurer et garantir une large professionnalisation du corps des ambassadeurs et une meilleure adéquation entre les postes et les profils, pour une meilleure utilisation du potentiel de la diplomatie marocaine, dont la charge est assurée depuis un peu plus d’un an par Taïeb Fassi Fihri. Les nouvelles nominations royales, au regard de l’âge ou encore de l’accès pour la première fois à ces fonctions, de la plupart des diplomates, viennent ainsi injecter un sang nouveau au corps des ambassadeurs. Sur les 25 ambassadeurs désignés, 19 accèdent pour la première fois à ce poste. Il s’agit également du rajeunissement du corps diplomatique marocain, dont la moyenne d’âge des nouveaux ambassadeurs est de 53 ans (contre 61 ans pour les diplomates rappelés). Nominations qui tiennent compte de l’expérience, de l’expertise et du professionnalisme. Et ce, dans un souci de garantir l’efficacité de la diplomatie marocaine qui enregistre, depuis quelques années, plusieurs points forts et acquis, principalement en ce qui concerne la cause nationale. Ces nominations royales revêtent une grande importance, compte tenu de son ampleur, de sa dimension géographique et du profil des diplomates qui proviennent d’horizons divers, avec la consolidation de la présence féminine au sein de l’appareil diplomatique du Royaume.


Liste des nouveaux ambassadeurs


– Nabil Benabdallah : Italie.
– Omar Hilale : ONU à Genève.
– Youssef Amrani : SG du ministère des Affaires étrangères.
– Mohamed Loulichki : Nations Unies à New York.
– Jaafar Hakim Alj : Chine.
– Abdelkader Lecheheb : Russie.
– Mohamed Mael Ainin : Australie.
– Moha Ouali Tagma : Pologne.
– Abdelkader Al Ansari : Grèce et Chypre.
– Mina Tounsi : Finlande.
– Aziza Limame : Bulgarie.
– Karima Benyaich : Portugal.
– Raja Ghannam : Danemark.
– Lahcen Abdelkhalek : Jordanie.
– Mohamed Lakhssassi : Syrie.
– Oumama Aouad Lahrech : Pérou.
– Noureddine Khalifa : Colombie.
– Anas Khales : Irlande.
– Samir Addahre : Belgique.
– Mustapha Bouh : Angola.
– Abdelkader Chaoui Loudiyi :  Chili.
– Abdelilah Benryane :  Kenya.
– Abdelhadi Alaoui Azizi :
République centrafricaine.
– Ahmed Faouzi : Côte d’Ivoire.
– Hassan Hami : Azerbaïdjan.
– Taleb Berrada : Sénégal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *