Réactions

Nizar Baraka. : «L’IDC a formulé une demande forte d’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie»
«Nous nous sommes réunis à Marrakech autour de la table du débat pour étudier les différentes problématiques qui sont posées par rapport à la crise. Nous avons, dans ce sens, retenu une résolution et une plate-forme commune qui vise à rehausser le développement humain durable ainsi qu’à renforcer la coopération pour la paix et la stabilité et à défendre les valeurs du Centre contre toute forme de populisme ou d’extrémisme. Deuxième point important, c’est que nous avons abouti à un certain nombre de résolutions dont une qui nous intéresse directement à savoir l’intégration maghrébine. Une résolution qui a été soutenue par l’ensemble des membres de l’IDC et qui appuie la position marocaine qui vise à trouver une solution viable, définitive et politique au conflit au Sahara et donc un appui à l’initiative marocaine d’autonomie. Troisièmement, il y a eu une demande forte d’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie pour que l’intégration maghrébine puisse véritablement voir le jour pour assurer la stabilité politique et la croissance économique pour l’ensemble de la région. Et enfin, on a réussi à intégrer de nouveaux partis à l’IDC avec l’appui de l’Istiqlal», a affirmé Nizar Baraka, vice-président de l’IDC.

Alberto Ruiz Thierry : «Nous avons réussi à donner un nouvel esprit à l’IDC»
«Nous sommes vraiment très contents à l’issue de cette réunion de Marrakech qui a réuni plusieurs partis du Centre et du Centre-droite. Nous avons fait des avancées considérables. Nous avons réussi à donner un nouvel esprit à l’IDC. La réunion de Marrakech a été la première réunion tenue en Afrique. L’une des principales recommandations formulées par les leaders de l’IDC à l’occasion de cette rencontre concerne le renforcement de la coopération euro-méditerranéenne, pour déboucher sur une nouvelle forme de coopération Europe-Afrique», a indiqué Alberto Ruiz Thierry, membre du Parti populaire espagnol (PP) et coordinateur général de l’IDC, ajoutant que «la délégation espagnole au congrès de Marrakech a été importante, ce qui prouve que le Parti populaire espagnol entretient de bonnes relations avec le parti de l’Istiqlal. D’ailleurs, pour prouver cela il faut juste rappeler que c’est le PP qui avait parrainé l’Istiqlal pour intégrer l’IDC».

Amine Gemayel : «Le parti libanais Kataïb va coopérer avec l’Istiqlal pour renforcer le potentiel de l’IDC»
«Le congrès de l’IDC s’inscrit avec les valeurs que le Maroc défend sur le Monde arabe et dans le monde entier. La réunion de Marrakech amorce un nouveau départ pour l’IDC. Le parti libanais Kataïb, qui a toujours défendu les mêmes valeurs, les mêmes causes et les mêmes idéaux que les partis de l’IDC, va coopérer avec les autres partis politiques, notamment le parti de l’Istiqlal pour renforcer le potentiel de l’IDC et laisser ses empruntes en ce qui concerne les causes et les défis qui concernent le Monde arabe, notamment le conflit arabo-israélien pour confirmer le droit des Palestiniens à recouvrir leur patrie. Le Kataïb et l’Istiqlal vont aussi travailler ensemble sur plusieurs questions d’intérêt commun au sein de l’IDC au profit des causes arabes justes», a souligné Amine Gemayel, ancien président libanais et président du Kataïb.

Mohamed Ansari : «Nous espérons que le Maroc puisse bénéficier de toutes les résolutions adoptées par l’IDC»
«La tenue de cette rencontre de l’IDC à Marrakech est une chose très positive pour le Maroc. Le Royaume est fortement impliqué dans cette organisation regroupant les partis du Centre, étant donné que l’Istiqlal occupe le poste du vice-président de l’IDC, en la personne de Nizar Baraka. Les partis à obédience centriste membres de cette organisation sont très importants, étant donné qu’un nombre important d’eux dirige les gouvernements de leurs pays, notamment en Europe. Nous espérons que le Maroc puisse bénéficier de toutes les résolutions adoptées par l’IDC», a souligné Mohamed Ansari, membre du Comité exécutif de l’Istiqlal.

Abdelkader Lkihel : «La jeunesse istiqlalienne a été chargée de préparer la plate-forme de la Jeunesse de l’IDC»
«La réunion des leaders des partis du Centre à Marrakech a tenu toutes ses promesses et a réussi sur tous les plans. En tant que représentant de la Jeunesse istiqlalienne, je considère que l’une des principales résolutions du comité exécutif de l’IDC consiste en la décision de mettre en place une organisation consacrée à la Jeunesse au sein de l’IDC. La Jeunesse istiqlalienne a été chargée de préparer la plate-forme de cette nouvelle organisation. La mise en place de la Jeunesse de l’IDC sera annoncée lors de la prochaine réunion des leaders», a précisé Abdelkader El Kihel, secrétaire général de la Jeunesse istiqlalienne.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *