Réclusion perpétuelle pour Hicham Doukali

La Chambre criminelle chargée des affaires de terrorisme de la Cour d’appel à Salé a condamné, jeudi, à la réclusion perpétuelle, Hicham Doukali, kamikaze qui s’est fait exploser le 13 août 2007 près d’un autocar de touristes à Meknès, alors que son complice, Hassan Azougar a écopé d’une peine de dix ans de prison ferme. Les deux accusés (des ingénieurs) étaient poursuivis pour «constitution de bande criminelle en vue de préparer et commettre des actes terroristes ayant un lien avec un projet individuel dans le but de porter atteinte à l’ordre public par la terreur et la violence, fabrication, détention et usage d’explosifs pour porter atteinte à l’intégrité physique et à la sécurité d’autrui. «Ils étaient également jugés pour «réunions publiques sans autorisation» et «exercice d’activités au sein d’une association non reconnue». Doukali, 31 ans, placé depuis le 3 octobre 2007 en détention provisoire à la prison de Salé, a survécu à de graves blessures après la déflagration à la Place Lahdim à Meknès, d’une bouteille de gaz butane qu’il portait sur lui. L’explosion lui a arraché la main gauche, cassé la jambe droite et causé des égratignures au niveau de l’abdomen et du thorax. Doukali travaillait au service des impôts à Meknès.  

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *