Réduction de peine pour une personne poursuivie dans le cadre de la loi antiterroriste

La Chambre criminelle (2ème degrè) de la Cour d’appel de Rabat a réduit, mercredi, la peine de prison ferme de 10 à 6 ans au profit du dénommé Larbi Benazi, poursuivi dans la cadre de la loi antiterroriste.
La Chambre criminelle (1er degré) de la même Cour avait condamné en janvier dernier Benazi pour « association de malfaiteurs en vue de commettre des actes terroristes, collecte et gestion de fonds pour les utiliser dans des actes terroristes et exercice d’activités au sein d’une association non reconnue ».
Par ailleurs, la Chambre criminelle près la même Cour a décidé de reporter au 31 mars l’examen de cinq affaires dans lesquelles sept personnes sont poursuivies dans le cadre la loi antiterroriste, déjà condamnées à des peines allant de 10 ans de prison ferme à la perpétuité.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *