Réexamen de l’affaire du meurtrier de la fille de Leila Ghofrane

La Cour égyptienne de cassation a décidé hier d’annuler la décision de la Cour d’appel de Giza, qui avait condamné le 15 avril dernier à la peine capitale le meurtrier de Hiba Al Akkad, fille de la chanteuse marocaine Leila Ghofrane, et de son amie égyptienne Nadine Khaled Jamaleddine.
La Cour a décidé de soumettre à une autre juridiction de Giza cette affaire dans laquelle est poursuivi Mahmoud Sayed Abdelhafid (21 ans), qui avait été reconnu coupable de meurtre et vol.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *