Réfugiés : Loulichki insiste sur la responsabilité des pays hôtes

Le représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, l’ambassadeur Mohamed Loulichki, a souligné, lundi à New York, les «responsabilités imprescriptibles» qui incombent aux Etats hôtes vis-à-vis des réfugiés qui doivent être notamment «recensés et enregistrés sans retard». Pour pouvoir répondre «convenablement aux besoins des réfugiés et les protéger, il est fondamental, comme le stipule le droit international, que ces derniers soient recensés et enregistrés sans retard», a dit l’ambassadeur devant le Conseil de sécurité, insistant que «c’est là une obligation primaire essentielle et imprescriptible».
Les pays hôtes ont «l’obligation de leur assurer la pleine jouissance de leurs droits, particulièrement le droit au retour librement consenti, dans le respect du droit international, en particulier de la Convention de 1951 sur le statut des réfugiés. Il est primordial également, afin de les protéger, que le caractère humanitaire et civil des camps de réfugiés ne soit pas compromis par la présence d’éléments armés et que les réfugiés puissent jouir du droit de retourner chez eux de leur plein gré, en toute sécurité et dans la dignité», a plaidé M. Loulichki lors d’un débat sur «La protection des civils en période de conflit armé». Il a de même fait part de la «condamnation énergique» du Maroc de «toute attaque qui cible le personnel et les convois humanitaires» et appelé à «leur protection».  «Nous condamnons avec la même vigueur le détournement, par certains groupes militaires, de l’aide humanitaire qui, au lieu de parvenir aux populations qui en ont un besoin vital, sert à enrichir les dirigeants de ces groupes, qui doivent être tenus par la communauté internationale comme responsables d’atteintes graves au droit humanitaire international», a poursuivi l’ambassadeur. Mais le «meilleur moyen», selon M. Loulichki, pour épargner aux civils d’être victimes de conflits est «d’éviter l’éclatement de ces derniers ou de trouver des solutions durables à ceux qui existent».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *