Régie des Tabacs : le bras de fer continue

La tentative de réconciliation entre la Régies des Tabacs et ses partenaires sociaux, en présence du délégué provincial du travail d’El Fida-Derb Soltane, s’est soldée par un échec. Aucun accord n’est intervenu pour résoudre l’épineux problème de dégustation.
La direction a proposé une enveloppe globale de 300 millions de DH, soit une répartition variant entre 150 000 à 250 000 DH forfaitaires par agent, en contrepartie de l’abandon de la traditionnelle dégustation.
Chaque agent reçoit 90 paquets de cigarettes par mois. La direction de la Régie des Tabacs-Groupe Altadis, invoque l’obligation de se mettre en conformité avec les lois antitabac.
Le personnel ne veut pas renoncer à un avantage historique…les contrebandiers non plus ! La dotation en cigarettes est immédiatement écoulée sur le marché parallèle.
Pis encore, les partenaires sociaux demandent désormais l’ouverture du dialogue en vue du respect du cahier des charges. Cette question, bien qu’elle soit du ressort de l’Etat actionnaire et du groupe repreneur de la régie, le géant Altadis, est assurément une nouvelle approche pour faire diversion.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *