Région euro-méditerranéenne : un espace de dialogue et de prospérité

L’ambassadeur du Maroc en Grande-Bretagne, Chrifa Lalla Joumala Alaoui, a appelé mardi à faire de la région euro-méditerranéenne un espace commun de dialogue, d’échange et de prospérité. Intervenant à l’ouverture de la conférence sur «la sécurité en Méditerranée, perspectives maroco-britanniques», l’ambassadeur a souligné l’importance de cette conférence internationale qui se veut une plate-forme pour engager une nouvelle réflexion sur la coopération sécuritaire euro-méditerranéenne. Chrifa Lalla Joumala Alaoui a mis en exergue la contribution de hauts responsables et experts représentant des gouvernements et des organisations académiques en Europe et au Maghreb. Cette contribution de haut niveau devra favoriser l’échange d’idées et d’expertise en vue d’approfondir le niveau des débats et des discussions entre les pays de la Méditerranée, a-t-elle relevé. Chrifa Lalla Joumala Alaoui a exprimé, à cette occasion, le souhait de voir cette rencontre offrir un forum approprié pour examiner les progrès réalisés jusqu’à présent et identifier les mécanismes futurs pour une sécurité plus renforcée dans la région méditerranéenne. Les thèmes clefs retenus pour cette conférence, qui se tient sous la présidence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Taïeb Fassi Fihri, porte notamment sur l’environnement sécuritaire émergent dans la région méditerranéenne, l’avenir de l’engagement européen avec le Maghreb et les défis et les opportunités du secteur de l’énergie et des ressources naturelles à travers la région. Le programme de la rencontre prévoit des débats sur un large éventail de stratégies et d’approches pour consolider la sécurité et la stabilité dans la région tout en explorant le potentiel de nouveaux mécanismes de coopération entre les nations des deux rives de la Méditerranée. La conférence de Rabat, qui se tient à l’initiative de l’ambassadeur du Maroc à Londres en partenariat avec le Royal United Services Institute (Rusi, basé à Londres) et la Fondation OCP, s’inscrit dans le cadre de l’élargissement aux milieux académique et universitaire de la réflexion et la concertation sur des thématiques et des sujets d’intérêt commun.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *