Remise du prix Mohammed VI pour la pensée et les études islamiques

Sa Majesté  le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, accompagné de Son Altesse Royale  le Prince Moulay Rachid et Son Altesse le Prince Moulay Ismaïl, a présidé, mercredi soir, à la mosquée Qaraouiyine à Fès, une grande veillée religieuse en commémoration de l’Aïd Al Mawlid Annabaoui. La veillée religieuse a été marquée par la déclamation de versets du Saint Coran et des louanges au Prophète Sidna Mohammed, paix et salut sur Lui. A cette occasion, le ministre des Habous et des Affaires islamiques a prononcé, devant le Souverain , une allocution retraçant le bilan des activités des Conseils des ouléma au titre de l’année précédente. Par la suite, SM le Roi a procédé à la remise du prix Mohammed VI pour la pensée et les études islamiques, remporté ex aequo par deux ouléma. Il s’agit du professeur Abdelkader Zemama de Fès, dont le Prix a été remis à son fils Dr. Mohamed Zemama, et le professeur Mohamed Benabdeljalil Belkziz, de Marrakech. Le Souverain a également été salué par Abderrahim Iran qui a reçu des mains de SM le Roi le prix international Mohammed VI d’exégèse et de psalmodie du Saint Coran (attestation de mérite), ainsi que par l’Algérien Mohamed Mokatili qui a remporté le premier prix de déclamation.
Concernant la calligraphie arabe, SM le Roi  a remis le prix d’excellence à Mohamed Moalimine, une attestation d’encouragement du prix Mohammed VI d’excellence à Jamal Bensaïd et une attestation d’encouragement du prix Mohammed VI d’hommage à Mohamed Amzil. Le Souverain a été salué par le jury du prix Mohammed VI pour la pensée et les études islamiques, composé des professeurs Mohamed Kettani, Mohamed Benchrifa, Mohamed Yessef, Abdelhadi Tazi, Mohamed Mokhtar Ould Bah, Mustapha Benhamza, Driss Khakifa, Mohamed Taouil, Chahd Bouchikhi, Ahmed Chaouki Binbin, Ahmed Chahlan et Ahmed Kestas (rapporteur).
Cette édition du Prix international Mohammed VI de mémorisation, de déclamation et de psalmodie du Saint Coran, a réuni 51 candidats venant de 32 pays.  Cette participation remarquable s’explique d’une part par l’intérêt accordé par les jeunes musulmans de par le monde à la mémorisation et à la psalmodie du Saint Coran et d’autre part au choix des pays participants qui a porté sur les meilleurs éléments. Cette édition du Prix international Mohammed VI de mémorisation, de déclamation et de psalmodie du Coran, organisée par le ministère des Habous et des Affaires Islamiques à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du Prophète Sidna Mohammed, a réuni des candidats venus de plusieurs pays dont la Tunisie, l’Algérie, la Libye, la Mauritanie, l’Iran, l’Arabie Saoudite et le Maroc entre autres.


SM le Roi Mohammed VI accorde sa grâce à 566 personnes


A l’occasion de l’Aïd Al Maoulid, SM le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à un ensemble de personnes dont certaines sont en détention  et d’autres en liberté. Condamnées par différents tribunaux du Royaume, ces personnes sont au nombre de 566, se répartissant comme suit :
– Grâce sur le reliquat de la peine d’emprisonnement ou de réclusion au profit de  4 détenus.  -Remise de la peine d’emprisonnement ou de réclusion au profit de 466 détenus. -Commutation de la peine perpétuelle en peine à temps au profit de 4 détenus. – Grâce sur le reliquat de la peine d’emprisonnement ou sa remise au profit de 30 personnes.  -Grâce sur la peine d’emprisonnement avec maintien de l’amende au profit de 10 personnes. -Grâce sur les peines d’emprisonnement et d’amende au profit de 2 personnes. -Grâce  sur la peine d’amende au profit de 50 personnes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *