Report au 2 juillet de l’examen de l’affaire Belliraj

La chambre criminelle (2ème degré) près l’annexe de la Cour d’appel à Salé, chargée des affaires de terrorisme, a décidé lundi, de reporter au 2 juillet prochain, l’examen de l’affaire du réseau Belliraj afin de permettre à la défense de préparer ses plaidoiries. Lors de cette séance, le représentant du ministère public a plaidé en faveur de l’aggravation des peines d’emprisonnement prononcées en première instance à l’encontre des 35 membres du réseau Belliraj, démantelé en février 2008 eu égard à la gravité des actes commis par les accusés. Le procureur général du Roi a indiqué que les faits reprochés aux membres du réseau Belliraj sont «avérés» surtout que plusieurs d’entre eux ont avoué ces faits lors de l’enquête préliminaire et de l’instruction détaillée. Le procureur général du Roi a indiqué que les armes saisies et l’expertise effectuée sur les armes utilisés dans ces crimes confirment également les chefs d’inculpation retenus contre les membres du réseau.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *