Report au 2 septembre de l’examen de l’affaire de l’incendie «Rosamor»

La Cour d’appel de Casablanca a reporté, mardi, au 2 septembre, l’examen de l’affaire de l’incendie de l’usine ‘’Rosamor’’, qui avait fait plusieurs morts et blessés parmi les salariés. Ce report a été décidé afin de permettre à la défense de préparer ses dossiers et plaidoiries.
Le propriétaire de «Rosamor», une usine de fabrication de matelas, avait été condamné par le tribunal de première instance à 4 ans de prison ferme assortis de 1.000 dh d’amende alors que son fils, gérant de ladite société, a écopé de 2 ans de prison ferme assortis de la même amende. Pour sa part, un ouvrier, poursuivi dans le cadre de cette affaire, a été condamné à 4 ans de prison ferme assortis de 1.000 dh d’amende. Le tribunal avait en revanche acquitté le propriétaire de l’usine du chef d’inculpation de non assistance à personnes en danger. A rappeler que le propriétaire de l’usine et son fils étaient poursuivis pour «absence des conditions et des équipements de sécurité nécessaires à la préservation de la vie des salariés, homicide et blessures involontaires et non assistance à personnes en danger».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *