Report au 21 mars du procès d’un groupe d’étudiants d’obédience basiste à Marrakech.

Le tribunal de première instance de Marrakech a décidé, lundi, de reporter au 21 mars le procès d’un groupe d’étudiants d’obédience basiste, impliqués dans les actes de vandalisme du 20 février dernier, apprend-on de source judiciaire. Cet ajournement a été dicté par le souci d’accorder plus du temps à la défense pour préparer sa plaidoirie, précise-t-on de même source. Les six mis en cause – cinq étudiants dont deux filles et un fauteur de troubles- ont été interpellés suite aux actes de vandalisme ayant émaillé la manifestation du 20 février dernier à Marrakech. Ils doivent répondre des chefs d’accusation de «distribution de tracts», «destruction de biens publics», «agression d’agents publics au cours de l’accomplissement de leur mission» et «intrusion frauduleuse à des bases de données».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *