Report au 29 janvier 2004 du procès de Hicham Bouaouiche

La Cour d’appel de Rabat a reporté, jeudi, au 29 janvier prochain l’affaire de l’ex-athlète marocain Hicham Bouaouiche, accusé du meurtre, en 2000, d’un gendarme français à Pont-Saint-Esprit (Sud-Est de France). La Cour a justifié ce report par la non-exécution jusqu’à ce jour de la commission rogatoire internationale relative à cette affaire. La Cour avait répondu favorablement, en juillet dernier, à une requête de la défense d’ordonner une commission rogatoire internationale pour prendre connaissance des autres pièces du dossier et organiser une confrontation entre les deux autres accusés (un algérien et un marocain), poursuivis dans la même affaire par la justice française et Hicham Bououiche, d’une part, et entre ce dernier et son épouse, de l’autre. Le prévenu, qui a été arrêté en juillet 2001 au Maroc, séjournait illégalement en France au moment du crime. Bouaouiche faisait partie des athlètes marocains qui ont participé aux jeux olympiques d’Atlanta en 1996.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *