Report de l’affaire de l’Association des parents et amisdes enfants inadaptés mentaux

Le tribunal de première instance de Casablanca-Anfa a décidé, lundi, de reporter au 7 juin prochain l’examen de l’affaire de l’association des parents et amis des enfants inadaptés mentaux.
Ce report a été décidé pour joindre une citation complémentaire relative au détournement de fonds au dossier principal concernant l’abus de confiance. Le président (A.G.) et le directeur administratif (M.B.) de l’association, en liberté provisoire, sont poursuivis pour abus de confiance alors qu’un troisième mis en cause (S.B.) est accusé de complicité. L’affaire remonte à 2000 lorsqu’une commission d’inspection a effectué un audit à la suite d’une plainte déposée par plusieurs responsables et anciens membres de l’association. La commission a relevé des dysfonctionnements dans la trésorerie de cette association caritative qui abrite quelque 350 handicapés mentaux âgés de 3 à 25 ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *