Report de l’affaire du tueur de Taroudant

La Chambre criminelle de la cour d’appel d’Agadir a décidé mardi de reporter au 26 octobre courant l’affaire de l’auteur des neuf assassinats commis à Taroudant, à la suite d’une requête présentée par la défense.
L’accusé Abdelali H., né en 1962, doit répondre de plusieurs chefs d’accusation, dont des meurtres avec préméditation, usage d’arme, recours à la torture, actes de barbarie, abus sexuels sur mineurs et enlèvement de mineurs. L’affaire remonte au 20 août dernier après la découverte d’ossements d’enfants à proximité de Oued Laoufar dans la région de Taroudant. Les corps des jeunes garçons avaient été déterrés, avant d’être disposés dans des sacs en plastique sur les lieux où ils ont été trouvés. Le tueur en série repérait ses victimes à la gare routière de Taroudant et les entraînait de force pour abuser d’elles avant de les éliminer et de les enterrer pour effacer toute trace de son forfait. Le meurtrier en série, qui avait des penchants pédophiles, avait avoué ses crimes, selon les enquêteurs. Le 10 septembre dernier, il a été déféré devant le procureur général du Roi près la Cour d’appel d’Agadir pour être auditionné, ainsi que quatre autres prévenus, dont deux ont été poursuivis pour non dénonciation et abus sexuels sur mineurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *