Report du procès de 13 «Salafistes»

La Chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a décidé, jeudi, de reporter au 25 mars l’examen du dossier de 13 membres présumés de la Salafiya Jihadia. Ce report a été décidé pour parachever la procédure de comparution du principal accusé (H.S) ainsi que de certains autres mis en cause en état d’arrestation. Le prévenu (H.S) est poursuivi notamment pour constitution d’association de malfaiteurs, tenue de réunions publiques sans autorisation et exercice d’activité au sein d’une association non reconnue. Le reste des accusés sont poursuivis pour constitution d’association de malfaiteurs et tenue de réunions publiques sans autorisation. Par ailleurs, la cour a décidé de reporter à la même date l’examen du dossier d’un autre membre présumé de la Salafiya Jihadia. Ce report a été décidé pour parachever la procédure de comparution du mis en cause (A.N). A.N. avait été condamné, rappelle-t-on, en juillet dernier, à 20 ans de prison ferme, dans le dossier dit du «groupe de Youssef Fikri», notamment, pour constitution d’association de malfaiteurs, complicité dans la falsification de documents officiels, non dénonciation et aide à l’émigration clandestine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *