Report du procès des membres de la cellule «Ansar El Mahdi»

présumés de la cellule terroriste, baptisée« Jamaât Ansar Al Mahdi», a été reporté, jeudi, au 21 février par la Chambre criminelle (2e degré) chargée des affaires de terrorisme de la Cour d’appel à Salé.
Le report a été décidé à la suite d’une requête de la défense qui a demandé à la Cour un délai supplémentaire pour préparer ses plaidoiries. La Cour a également procédé, au cours de cette audience, à la désignation d’avocats au profit des prévenus nécessiteux dans le cadre de l’assistance judiciaire. Un seul mis en cause avait été acquitté, alors que cinquante autres membres de ce groupe avaient été condamnés en janvier dernier à des peines allant de 2 à 25 ans de prison.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *