Retour des pêcheurs de Barbate aux eaux marocaines

Les pêcheurs de Barbate retourneront dimanche soir aux eaux marocaines, douze jours après le naufrage à 20 miles au large de ce petit port du sud de l’Espagne, du chalutier «Nuevo Pepita Aurora ». Le chalutier espagnol «Nuevo Pepita Aurora», qui a fait naufrage le 5 septembre en revenant des eaux marocaines, se trouve toujours au fond de la mer avec les cadavres de quatre marins pêcheurs bloqués dedans.
Presque tous les chalutiers ayant port d’attache à Barbarte participaient depuis le 6 septembre aux opérations de recherche des disparus sans retourner aux eaux marocaines où ils opèrent en vertu de l’accord de pêche entre le Maroc et l’union européenne. Samedi, les familles des victimes de ce naufrage (quatre morts et quatre disparus) ont organisé une manifestation pour exiger des autorités espagnoles de remonter le chalutier à la surface afin de pouvoir repêcher les cadavres des marins portés disparus.
Deux marins pêcheurs marocains figuraient parmi les huit membres d’équipage secourus après le naufrage du «Nuevo Pepita Aurora» qui revenait de Larache chargé de poisson.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *