RNI, l’argent de la discorde

Suite à la réunion du Bureau exécutif il y a moins d’une semaine, certains dirigeants du RNI ont adressé au président Ahmed Osman une lettre où ils lui demandent de répondre sous huitaine. Objectif : s’expliquer sur les sommes d’argent qui manqueraient à la trésorerie du parti depuis sa création et évaluées jusqu’à ce jour à plus de 26 millions de Dhs. Or,  M. Osman se trouve depuis une dizaine de jours à l’étranger.
À noter que les comptes du RNI en relation avec la subvention étatique dont il a bénéficié à l’occasion des dernières élections ont fait récemment l’objet d’un contrôle de la part de la Cour des comptes dont une équipe a été dépêchée au siège du Rassemblement. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *