Rotterdam : nouveau triomphe du cinéma marocain

Après l’excellent coup médiatique réalisé par le cinéma marocain lors de la dernière édition du Festival international du film de Cannes avec la journée marocaine initiée par le Centre cinématographique marocain, dans le cadre du programme Tous les cinémas du monde, notre cinéma vient de briller de mille éclats au sein du Festival du film arabe de Rotterdam qui vient de clore sa cinquième édition dimanche denier. C’est en effet le film marocain «Mémoire en détention» de Jilali Ferhati qui a décroché la consécration suprême, Le Faucon d’or. Palmarès délivré par un jury de choix présidé par le cinéaste palestinien Michel Khelifi. Ce jury a tenu également à rendre hommage aux qualités esthétiques et artistiques du film marocain «Le Grand voyage» de Smaïl Ferroukhi qui a obtenu par la même occasion la mention spéciale du jury. Dans la catégorie court métrage, le film marocain «Pour une place au soleil» de Rachid Boutounès a obtenu le Faucon d’argent. Cette nouvelle consécration vient confirmer l’immense prestige dont jouit le cinéma marocain depuis quelques années. Le triomphe de Jilali Ferhati s’inscrit dans une longue liste de succès qui mettent en avant la diversité de ce cinéma et sa dynamique : «Le Tanit d’or à Carthage pour A Casablanca les anges ne volent pas» de Mohamed Asli, L’Etalon d’argent obtenu par «La Chambre noire» de Hassan Benjelloun à Ouagadougou, etc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *