Saddam prend exemple sur Ben Laden

Dans cet enregistrement, qui n’a pu être immédiatement authentifié, l’ancien raïs irakien déclare : «Arabes, Kurdes, Turcomans, chiites, sunnites, musulmans et chrétiens… votre mission principale est de chasser les envahisseurs en unifiant vos rangs». La cassette audio a été déposée devant le bureau de la LBCI (Lebanese Broadcasting Corporation International) à l’hôtel Palestine à Bagdad, selon la direction de la chaîne. Vendredi dernier, dans un document sonore diffusé par Al-Jazeera, Saddam Hussein avait affirmé se trouver en Irak pour mener la guerre sainte contre les Américains « mécréants » qui viennent de mettre sa tête à prix. La CIA a indiqué lundi que cet enregistrement vocal du dictateur irakien était « très probablement » authentique. Face à la recrudescence des attaques contre ses forces et les policiers irakiens, la coalition a décidé d’accorder « une récompense de 2.500 dollars à toute personne fournissant des informations qui conduisent à l’arrestation de ceux qui tuent ou tirent sur nos militaires ou sur des policiers irakiens », rapporte le quotidien Al-Sabah, organe de la coalition. Au total, au moins 29 Américains ont été tués dans des opérations de combat ou de maintien de l’ordre depuis l’annonce de la fin des principaux combats par le président George W. Bush le 1er mai. Lundi soir, deux policiers irakiens ont été blessés dans une attaque à la grenade contre un commissariat à Bagdad, selon des sources militaires américaines. Deux inconnus ont jeté au moins trois grenades et ouvert le feu sur le poste de police où se trouvaient également des policiers militaires américains venus entraîner des policiers irakiens. « Un policier irakien a été blessé à la main et un autre au bassin », a affirmé un officier du renseignement américain. Un assaillant a été blessé lorsque les soldats ont répliqué, mais a réussi à s’échapper. Il n’y a pas eu de blessé du côté américain. Par ailleurs, un soldat britannique a été blessé par les tirs d’un franc-tireur alors qu’il effectuait vendredi une patrouille commune avec des policiers irakiens près de Bassorah, dans le sud de l’Irak, selon un porte-parole de la coalition. Les forces britanniques ont perdu six de leurs soldats, tandis que sept policiers irakiens ont été tués dans une attaque samedi à Ramadi (ouest de Bagdad). Enfin, le général américain d’origine libanaise John Abizaïd a pris lundi ses fonctions à la tête du Commandement central des forces américaines (Centcom) qui inclut l’Afghanistan et l’Irak, succédant à Tommy Franks, parti à la retraite.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *