Sahara marocain : Kofi Annan parle d’un plan de compromis

«Les Nations Unies s’attendent a ce que les parties au conflit du Sahara occidental +acceptent et mettent en oeuvre+ le plan Baker», a indiqué mardi à Alger le nouveau représentant spécial du secrétaire général de l’ONU, Alvaro de Soto, cité par l’agence algérienne APS, qui reprenait sa déclaration à la presse. Kofi Annan a présenté un «plan de compromis que le conseil de sécurite a demande aux parties d’accepter et de mettre en oeuvre», a-t-il affirmé au terme d’un entretien avec Abdelkader Messahel, ministre délégué algérien chargé des affaires maghrébines et africaines. M. Messahel a déclaré de son côté que cet entretien a été une occasion pour «réitérer la position de l’Algérie sur la question du Sahara occidental». Alvaro de Soto a été nommé le 5 août dernier, en remplacement de WilliamSswing, qui a pris la tête de la mission des Nations unies en République Démocratique du Congo (RDC). M. De soto, qui effectue une tournée dans la région, doit se rendre en Mauritanie, après avoir séjourné au Maroc et dans les camps de Tindouf.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *