Sahara marocain : une «solution de compromis» servira la stabilité dans la région

Une «solution de compromis» à la question du Sahara servira la stabilité dans la région du Maghreb, a indiqué, mercredi à Londres, Ivan Lewis, ministre au Foreign Office britannique chargé du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.
«Il est d’une grande importance de parvenir à une solution de compromis à ce problème, qui n’a que trop duré, pour renforcer la stabilité dans la région», a dit M. Lewis lors d’une rencontre avec la presse au siège du ministère britannique des Affaires étrangères.
«La persistance de ce problème continuera d’être une source d’instabilité», a poursuivi le responsable, soulignant qu’un règlement de cette question «passe inévitablement par un compromis entre toutes les parties concernées».
Le ministre a saisi l’occasion pour réitérer le soutien du Royaume-Uni aux efforts consentis dans ce sens par l’Envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.
Lors d’une rencontre en novembre dernier avec les étudiants de l’Institut supérieur du journalisme et de la communication (ISJC) de Casablanca, M. Lewis s’était félicité de l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *