« Sayidati » devant la justice

Le magazine féminin «Sayidati» a un procès sur le dos. Le mannequin et chanteur Anouar El Quassimi a porté plainte contre cette revue mensuelle basée à Dubai. La troisième séance du procès a eu lieu jeudi 24 août au tribunal de première instance de Rabat. La partie plaignante demande un dédommagement de 4 millions de DH. L’affaire remonte au mois de février dernier quand la revue a publié une enquête sur la danseuse Noor.
«Nous avions publié une photo que nous avions prise pour celle de Noor avant sa transformation», déclare Samira Maghdad, la responsable de la rédaction de sayidati à Rabat. Or, il s’était avéré que la photo ayant servi pour l’illustration se trouve aujourd’hui au centre de la polémique et du procès, surtout qu’elle a été reprise par d’autres journaux. Et ce, malgré des précisions publiées ultérieurement par la revue. Cette photo serait celle de l’artiste Anouar El Quassimi, comme il l’affirme dans la plainte introduite auprès de la justice.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *