Sept soldats algériens tués

Des rebelles algériens ont tué sept soldats, dernière attaque en date menée par des activistes visant à établir un Etat islamique en Algérie, rapporte dimanche le quotidien indépendant El Khabar.
 Selon lui, les soldats ont affronté samedi dans la province de Batna, à 435 km à l’est d’Alger, des activistes du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), qui a prêté allégeance au réseau islamiste Al Qaïda.
Une offensive militaire de grande ampleur est en cours contre les rebelles dans ce secteur où deux soldats ont été tués, il y a trois jours.
Il s’agit de la pire attaque contre les forces algériennes depuis le 11 novembre, où sept militaires ont péri dans des affrontements avec des rebelles dans la province de Bouira, à 120 km à l’est d’Alger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *