Signature d’un accord pour régler le problème du port de Casablanca

La CGEM, l’Administration des douanes et impôts indirects, l’ANP, Marsa Maroc, l’Association professionnelle des agents maritimes, consignataires des navires et courtiers d’affrètement du Maroc (APRAM) et l’Association des transitaires agréés en douane au Maroc, ont signé un accord en vue d’analyser les causes de la situation qui règne au Port, et de s’assurer de la mobilisation de tous les intervenants pour y remédier au plus vite.
Il s’agit, notamment, d’une mobilisation de 24h/24 du personnel de certaines entités signataires en vue d’activer les procédures, mais aussi par l’application de pénalités aux réceptionnaires qui n’évacuent pas l’enceinte portuaire dans les meilleurs délais.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *