Sit-in à Rabat des médecins internes et résidents des CHU du Maroc

Plus de 300 médecins internes et résidents des centres hospitaliers universitaires (CHU) du Maroc ont observé, mercredi un sit-in devant le ministère de la fonction publique et de la réforme administrative pour revendiquer « le droit d’intégration à la fonction publique ». S’exprimant au nom de la commission nationale de médecins internes et résidents du Maroc, le président de l’association des médecins internes de Casablanca a confié que « les médecins se sont rassemblés pour demander à être intégrés à la fonction publique à partir de la première année de leur spécialité au lieu de la troisième année ».
Plusieurs formes de protestation ont précédé ce sit-in, a-t-il dit, relevant qu « les médecins poursuivront leur lutte jusqu’à satisfaction de leurs droits légitimes ». La commission nationale des médecins internes et résidents du Maroc est constituée de 8 associations de médecins qui comptent plus de 1.000 pratiquants.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *