Six mois de prison ferme pour morcellement clandestin de terrains collectifs

Le tribunal de première instance de Tanger a condamné, lundi dernier, six personnes à six mois de prison ferme, chacun, pour leur implication dans le morcellement clandestin de terrains collectifs, dans la préfecture de Fahs Bni Makada, wilaya de Tanger.
Plusieurs personnes ont été arrêtées et déférées à la justice, dernièrement, par les autorités préfectorales dans le cadre d’une enquête sur les parties impliquées dans les opérations de morcellement des terrains de la préfecture. Trois autres suspects, actuellement en liberté provisoire, sont également poursuivis dans cette affaire, indique-t-on auprès de la préfecture de Fahs Bni Makada.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *