Slogans anti-Abbas El Fassi

Pendant que le Premier ministre Driss Jettou donnait lecture de sa déclaration de politique générale, jeudi 21 novembre, des cris montaient des abords du Parlement. Ce sont ceux des victimes de l’Anapec (les 30.000 grugés des bateaux de croisière). Plusieurs manifestants en colère ont brocardé un homme qu’ils jugent responsable de leur malheur : l’ex-ministre de l’Emploi Abbas El Fassi, devenu ministre d’État sans portefeuille dans le nouveau gouvernement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *