SM le Roi inaugure l’hôpital Lalla Khadija

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a inauguré l’hôpital local à Tamellalet, mercredi matin. 
Après avoir dévoilé la plaque commémorative de l’événement et coupé le ruban symbolique, SM le Roi a effectué une tournée à travers les différentes  dépendances de l’établissement hospitalier qui comporte des services des  urgences, de médecine générale, de chirurgie générale, de pédiatrie, ainsi  qu’un bloc opératoire. SM le Roi s’est enquis à cette occasion du service de maternité qui a  enregistré la première naissance lundi dernier dans la soirée. Le nouveau-né  de sexe féminin a été baptisé Khadija.  Construit sur une superficie de 18.000 m2, dont 4.600 m2 couverts,  l’hôpital local de Tamellalet a nécessité une enveloppe budgétaire de plus de 26 millions 514 mille dirhams, en plus de 350.000 dirhams sous forme de  contribution de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) qui  serviront à la réalisation d’espaces verts et à l’adduction d’eau.
Cet établissement hospitalier, qui bénéficiera à plus de 126.000  personnes, permettra d’assurer une couverture sanitaire équilibrée au niveau  provincial, d’alléger la pression sur les hôpitaux régionaux et de renforcer la décentralisation dans ce domaine. Le personnel de la nouvelle structure comprend 4 médecins généralistes, un  gynécologue, un gastroentérologue, des infirmiers, des sages-femmes, des techniciens  d’anesthésie-réanimation et de radiologie, de techniciens laborantins, en plus  de 12 infirmiers multidisciplinaires. La province de Kelaât des Sraghna, dont la population est estimée à 800.000  habitants, compte 135 médecins, soit une moyenne de 1 médecin pour 5.961   personnes, et 92 établissements hospitaliers, soit un établissement pour 8.358  âmes.
La capacité d’accueil de ces établissements est estimée à 462 lits, soit 1lit pour 1.563 personnes, alors que les infirmiers qui y exercent sont au  nombre de 459, soit un infirmier pour 1.675 personnes.
En vue d’améliorer les prestations médicales dans la province, plusieurs  projets sont programmés au titre de l’année en cours, dont la restauration du   centre sanitaire urbain de Ben Guérir et la réfection du centre de Brikiyine.
La construction d’un centre sanitaire social à Tamellalet, l’acquisition   de 3 ambulances et la réfection du centre sanitaire communal d’Aït Taleb sont   également programmées dans le cadre de l’INDH.
Les budgets alloués à la province dans le cadre de l’INDH sont estimés à   198 millions 800 mille dirhams pour la période 2006/2010. Ces fonds sont  destinés au financement de programmes de lutte contre la pauvreté en milieu  rural (95 millions dh), du programme transversal de l’Initiative (75 millions  dh) et du programme de lutte contre l’exclusion et la précarité (28,8 millions  dh). Les projets prévus dans ce cadre visent à promouvoir l’investissement  touristique dans la région, à créer de nouvelles zones industrielles, à  augmenter les surfaces plantées d’oliviers et de cactus, à augmenter la  production de lait et de viandes blanches, à rationaliser l’élevage, ainsi qu’à renforcer l’infrastructure de la région. Ils portent aussi sur la structuration des quartiers périphériques et à la création d’un noyau universitaire  multidisciplinaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *