SM le Roi lance la construction de l’ENCG et de l’ENSA à Kénitra

SM le Roi lance la construction de l’ENCG et de l’ENSA à Kénitra

Sa Majesté  le Roi Mohammed VI a procédé, lundi à Kénitra, à la pose de la première pierre pour la construction de l’Ecole nationale des sciences appliquées (ENSA) et de l’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG).Une enveloppe budgétaire globale de près de 15 millions DH a été allouée ces deux établissements. Relevant tout les deux de l’Université Ibn Toufaïl de Kénitra, ces établissements  ont été créés afin de répondre au besoin croissant en compétences dans les filières de gestion et d’ingénierie. La création de l’ENSA, d’une superficie de 3600 m2, intervient dans le cadre des efforts visant à concrétiser les objectifs du programme «Initiative 1.0000 ingénieurs» et à la demande régionale d’ouverture de formations en ingénierie.Cet établissement permettra de dispenser une formation poussée dans les métiers liés à l’offshoring et à d’autres secteurs émergents de l’industrie. Ce projet, qui nécessitera une enveloppe budgétaire de 12 MDH, comporte 14 salles de cours et travaux dirigés, 14 autres de travaux pratiques, un amphithéâtre, des ateliers de maintenance, un bloc administratif, une bibliothèque et une cafétéria. L’ENSA, dont les travaux de construction dureront 12 mois, offrira une formation de cinq années comprenant un cycle intégré préparatoire (deux années) et un cycle ingénieur (trois années), dans les spécialités de génie informatique, génie industriel et logistique et génie électrique. Le nombre d’étudiants de l’école, qui siège provisoirement à la faculté des sciences économiques, devrait passer à 557 en 2012-2013 contre 48 en 2008-2009.
S’agissant de l’Ecole nationale de commerce et de gestion, celle-ci  s’étalera sur une superficie de 1533 m2. Des fonds de 3,16 MDH ont été mobilisés pour la mise en place de cet établissement, qui sera fin prêt dans une période de six mois. L’école sera composée de quatre salles de cours, huit autres de travaux dirigés, un bloc administratif et d’autres dépendances. Les étudiants de l’ENCG de Kénitra, qui a ouvert ses portes en 2005-2006 recevront une formation scientifique de cinq années se déclinant en un Tronc commun de trois années et un cycle de spécialisation de deux ans, couvrant les métiers d’audit et contrôle de gestion, de gestion financière et comptable, de management des ressources humaines, de marketing, de commerce international et de publicité. Le nombre d’étudiants devrait passer à quelque 489 l’année prochaine.  Par ailleurs, le Souverain a inauguré lundi, un complexe artisanal à la commune rurale de Sidi Taïbi (province de Kénitra) et s’est enquis de l’état d’avancement de la mise en œuvre des programmes de mise à niveau urbaine et des lieux de culte du centre de la commune.
Par la suite, SM le Roi s’est enquis de l’état d’avancement des travaux de la première tranche (95 ha) du programme de mise à niveau urbaine du centre de Sidi Taïbi (2005-2015) qui couvre une superficie totale de 700 hectares et nécessite des crédits d’un total de 900 millions DH. Le Souverain a également suivi des explications sur le programme de mise à niveau urbaine et des lieux de culte au centre de Sidi Taibi, qui prévoit la construction de deux grandes mosquées, de sept commerces de quartiers et d’un complexe regroupant commerces, métiers et bain maure pour un budget de 39,5 MDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *