SM le Roi lance plusieurs projets de développement à Izemmouren

SM le Roi lance plusieurs projets de développement à Izemmouren

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé et s’est enquis, mardi 22 juillet, dans la commune rurale d’Izemmouren (Al-Hoceïma), de projets inscrits dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et d’autres programmes visant le renforcement des infrastructures en matière de santé, d’accès à l’eau potable et d’électrification rurale. Le Souverain s’est ainsi enquis du projet de construction et d’équipement de deux centres sociaux qui seront réalisés aux douars Tafensa et Tamoujoute avec un investissement de 1,82 million DH. Ces établissements permettront aux femmes rurales de bénéficier de formations dans le domaine des activités génératrices de revenus (artisanat) et des prestations des centres d’accueil, d’orientation, d’écoute et de sensibilisation dans les domaines de la santé de la mère et de l’enfant. Ces centres permettront aussi de dispenser des cours d’alphabétisation au profit de 240 femmes. Le Souverain s’est enquis, par la même occasion, du bilan de l’INDH au titre de la période 2005-2007 au niveau de la province d’Al-Hoceïma. A cet égard, une enveloppe de 72,70 millions DH a été allouée à la réalisation de 167 projets programmés, dont 154 ont vu le jour en faveur de 94.000 personnes. Les projets réalisés ou programmés ont concerné les secteurs de l’éducation et de la formation (5,4 MDH), la santé (3,9 MDH), le désenclavement et la mise à niveau des douars et agglomérations ruraux (13 MDH), la formation et l’émancipation de la femme (10,5 MDH), le renforcement des activités génératrices de revenus dans le domaine agricole (9,9 MDH), la pêche maritime (800.000 DH), le soutien et la sédentarisation des commerçants ambulants (700.000 DH), en plus de la construction de centres d’accueil (12 MDH) et la réalisation et l’équipement d’infrastructures sportives (16,5 MDH). A cette occasion, le Souverain a visité un stand de produits de l’artisanat réalisés par des femmes rurales affiliées à plusieurs coopératives et associations bénéficiaires des programmes de l’INDH dans la province d’Al-Hoceïma. SM le Roi a également suivi des explications sur un projet de l’Office national de l’eau potable (ONEP) portant sur l’approvisionnement par branchements individuels au profit de 600 habitants des douars d’Itsouliyen, Tiffert et Tala Youssef, relevant de la commune rurale d’Izemmouren. D’un coût de 8 millions DH, ce projet consiste en la pose de 30 km de conduites, l’équipement d’une station de pompage et la construction de 2 réservoirs de stockage de 150 m3 de capacité. Par la suite, le Souverain a pris connaissance du projet d’électrification rurale dans la commune d’Izemmouren auquel ont été mobilisés des crédits de 11 millions DH financés par l’Office national de l’électricité (ONE, 76 %), les bénéficiaires (16 %) et la commune concernée (12 %). SM le Roi a également inauguré le centre de santé de Tala Youssef, réalisé par le ministère de la Santé avec un investissement de 1,1 million DH.
Par ailleurs, le Souverain a procédé dans le douar de Tala Youssef relevant de la commune rurale d’Izemmouren (Al-Hoceïma), à la pose de première pierre d’un centre socio-éducatif et s’est enquis des projets de développement intégré qui seront réalisés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. D’un coût prévisionnel d’un million DH, entièrement financé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, le centre sera réalisé sur un terrain de 1.200 m2, dont 280 m2 de couvert. Cette infrastructure comportera une salle polyvalente de 80 places, un atelier de formation, une bibliothèque, une salle multimédia et des blocs sanitaires.
La Fondation réalisera aussi un centre de formation et de qualification de la femme à Itsouliyen, commune rurale d’Izemmouren, pour un coût prévisionnel de 700.000 dirhams.
Ce centre offrira des formations en couture (atelier) et des cours d’alphabétisation féminine.En outre, il assurera une éducation préscolaire aux enfants de moins de 6 ans (crèche) et fournira des prestations de santé. La Fondation a mis en oeuvre des projets de développement rural intégré au profit des familles des douars de Boucekkour, Itsouliyen et Tala Youssef, d’un coût prévisionnel d’un million DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *