SM le Roi met en garde contre la dénaturation d’un quartier musulman à Al-Qods

SM le Roi met en garde contre la dénaturation d’un quartier musulman à Al-Qods

Sa Majesté le Roi Mohammed VI appelle à l’arrêt immédiat de la «construction» d’une synagogue dans un quartier musulman de Jérusalem-est. «Le Souverain, en sa qualité de président du Comité Al Qods, tout en affirmant la nécessité du respect par Israël des résolutions des Nations unies relatives à Al Qods Acharif, à son statut juridique et à la préservation de son identité religieuse et civilisationnelle, condamne les travaux entrepris aux abords de la Mosquée Al Aqsa, et qui visent à dénaturer le cachet et les symboles islamiques et civilisationnels», indique un communiqué de la présidence du Comité Al Qods. SM le Roi a également appelé le gouvernement israélien à ordonner la cessation immédiate de ces travaux en vue d’aider à atténuer la forte tension que connaissent les territoires palestiniens. Le Souverain a mis en garde l’actuel exécutif israélien contre les répercussions dangereuses et imprévisibles qu’un tel acte pourrait provoquer. Parallèlement à cette mise en garde, SM le Roi a appelé les Palestiniens à unifier leurs rangs et à œuvrer pour régler leurs différends internes par le dialogue afin de préserver la crédibilité en cette conjoncture difficile que traverse la cause palestinienne, précise-t-on de même source. Par ailleurs, plusieurs messages ont été adressés par SM le Roi au Pape Benoît XVI, au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et aux membres permanents du Conseil de sécurité. Dans  ces messages, le Souverain condamne les travaux entrepris aux abords de la Mosquée Al Aqsa. «Je voudrais, en ma qualité de président du Comité Al Qods vous entretenir des récents agissements du gouvernement israélien dans Al Qods Al-Charif, où il a entamé la construction d’une synagogue juive dans le quartier islamique de la place Al-Boraq, jouxtant la Mosquée Al Aqsa», souligne SM le Roi. «Ce qui a été entrepris précisément dans ce quartier donnera sans doute lieu à des complications qui ne serviront en rien la paix que nous appelons tous de nos voeux et pourrait avoir des conséquences fâcheuses, dont nul ne saurait prévoir la portée, ni les limites», affirme le Souverain. «J’en appelle à vos bons offices pour intervenir auprès du gouvernement israélien afin qu’il s’abstienne de toute mesure préjudiciable à la paix dans la région», écrit SM le Roi Mohammed VI. À Jérusalem, on indique qu’une organisation juive, Ateret Ha Cohanim, qui s’est fixé comme but de «judaïser» la Vieille ville de Jérusalem, avait organisé le 12 octobre une cérémonie pour marquer l’achèvement de la première phase des «travaux de rénovation» d’une synagogue datant du 19e siècle se trouvant à une centaine de mètres de l’esplanade de Mosquées.  Le désaccord sur le statut de Jérusalem-est, annexée par Israël après sa conquête en 1967 et qui inclut la Vieille ville sainte abritant des lieux de culte juifs, chrétiens et musulmans, reste le principal obstacle pour les négociations de paix israélo-palestiniennes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *