SNI -Akwa : un changement important dans la politique énergétique du Maroc

La convention de partenariat signée récemment entre la SNI et Akwa Group pour la réalisation d’un terminal de Gaz naturel liquéfié (GNL) au Maroc, «pourrait marquer un changement important dans la politique énergétique du Royaume», selon un think-tank britannique. Le terminal aura une capacité d’importation de 5 à 10 milliards de mètres cubes de gaz par an, indique The Economist Intelligence Unit (EIU) dans son rapport de juin sur le Maroc. Trois sites sont actuellement étudiés pour abriter le terminal, à savoir Nador, Jorf Lasfar et Casablanca. L’EIU indique que la contribution du gaz naturel à la consommation nationale d’énergie ne dépasse pas les 4 %. Le projet devra porter cette contribution à 15 jusqu’à 20 %, indique Rachid Idrissi Kaïtouni, chef de la division gaz naturel au sein d’Akwa Group.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *