Souss : l’arganier comme revenu

Souss : l’arganier comme revenu

Le projet dont le Souverain a donné le coup d’envoi s’inscrit dans le cadre des activités génératrices de revenus de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). A Son arrivée au site du projet, SM le Roi a suivi des explications sur ce projet qui nécessitera une enveloppe budgétaire de l’ordre de 2,66 millions DH, dont 500.000 dh sont assurés par l’association "Ibn Lbaitar" pour la promotion des plantes médécinales, un million par la principauté de Monaco, un million par l’INDH et 160.000 DH par le Conseil de la région sud de l’Ordre national des architectes.
Profitant à 2.000 femmes de la zone de «l’arganeraie», ce projet vise l’amélioration des revenus des familles habitant dans les régions déshéritées touchées par la pauvreté et la consolidation d’une filière intégrée de l’huile d’argane, de la collecte de la matière première à la commercialisation du produit, en passant par l’extraction, qui permet de garantir la quantité du produit final dans le respect de méthodes de fabrication homogènes.
Réalisée sur une superficie de 380 m2, cette unité contribuera aussi à la protection de «l’arganeraie» par la valorisation accrue de ses produits, l’alphabétisation et la formation des femmes et la mise en place d’une dynamique entrepreneuriale créatrice de richesses dans un monde rural fortement touché par l’exode des populations.
Ce projet, qui comprend des salles d’extraction et de conservation de l’huile d’argane, des dépôts et d’autres dépendances, s’inscrit dans le cadre du programme 2006-2010 de l’INDH pour la région de Souss-Massa-Drâa qui nécessitera une enveloppe budgétaire de l’ordre de 1.007.000.000 DH, dont 135 millions DH serivront au financement du programme de lutte contre la précarité, 290 millions pour le programme transversal et 582 millions pour le programme rural et urbain qui bénéficiera à 94 communes rurales et 14 quartiers urbains.
Au titre de 2006, une enveloppe de 241,75 millions DH a été consacrée au financement des différents programmes de l’INDH dans la région de Souss-Massa-Drâa.
Ces programmes visent l’amélioration des indicateurs du développement humain à travers notamment la réduction de la pauvreté, particulièrement parmi les communes les plus pauvres, l’intégration sociale, l’amélioration des conditions de vie des citoyens, le renforcement de la bonne gouvernance, le soutien aux activités génératrices de revenus, le développement des capacités, l’amélioration des conditions d’accès aux services et infrastructures de base et le soutien aux personnes en grande vulnérabilité.
A Son arriveé, SM le Roi a été salué par le wali de la région Souss-Massa-Drâa, le président du conseil de la préfecture, les présidents des communes rurales bénéficiant de ce projet, la présidente de l’association "Ibn Lbaitar", le directeur de l’Office régional de mise en valeur agricole de la région de Souss-Massa-Drâa, le directeur régional des Eaux et Forêts à Agadir et par d’autres personnalités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *