Suicide d’un haut fonctionnaire de l’Etat algérien

Selon le quotidien « Acchark Al Awsat », un haut fonctionnaire de la Présidence algérienne, dont le nom n’a pas été révélé, se serait suicidé, samedi. Citant des sources sécuritaires, le journal croit savoir que le défunt se serait tiré une balle dans le crâne. Des interlocuteurs ont affirmé au journal que le haut fonctionnaire de l’Etat algérien aurait profité de la sortie de ses collègues du Secrétariat général du gouvernement afin d’ « échanger les voeux à l’occasion de l’Aïd » pour pénétrer dans le bureau de l’un de ses collègues et prendre un pistolet de son tiroir et mettre fin à ses jours.
Selon le journal, « il ne s’agit pas de la première fois que des institutions officielles connaissent des actes de suicide. La pratique serait devenue normale chez les Algériens durant les dernières années. Le phénomène a atteint les hommes de théâtre, les imams et les journalistes ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *