Suivi royal des projets de Nador

Suivi royal des projets de Nador

Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est enquis, jeudi 6 juillet, dans la municipalité d’Al Aroui, province de Nador, de plusieurs projets relatifs à la création d’un nouveau pôle urbanistique à Al Aroui sur une superficie de 1.000 hectares et au programme d’édification de 4.621 logements à la commune de Sélouane avec un montant de 145 millions DH.
A cette occasion, des explications détaillées ont été fournies au Souverain sur ces projets d’envergure qui s’inscrivent dans le cadre de la mise à niveau urbaine de la région de l’Oriental.
S’agissant du nouveau pôle urbanistique, qui a une capacité d’extension de 2000 ha, il vise l’ouverture d’un nouvel espace d’urbanisation permettant d’instaurer un équilibre entre les richesses et le produit urbanistique existant, tout en garantissant les normes de sécurité, de qualité et environnementales. Ce projet, dont la première tranche sera lancée en septembre prochain sur une superficie de 450 ha avec une capacité d’accueil de 50.000 habitants, comprend un centre d’affaires, des zones d’habitats collectifs et individuels intégrés, ainsi que des zones touristiques.
Il comporte aussi l’édification de nouvelles formes d’habitats pour les catégories sociales à revenu limité et la maîtrise du mouvement urbanistique aux niveaux de la planification, de la gestion et de la réalisation, tout en prenant en considération les particularités culturelles régionales en matière d’habitat, et celles des personnes aux besoins spécifiques.  Le nouveau pôle urbanistique d’Al Aroui occupe une place primordiale, de par sa position située dans une zone disposant de ports de pêche et de transit des marchandises et des passagers, d’un aéroport et d’une voie express Al Aroui-Béni Nsar, d’importantes unités industrielles, outre les projets en cours  tels la rocade méditerranéenne, la ligne ferroviaire Nador-Taourirt et deux zones franches.  Ces infrastructures sont de nature à qualifier la région pour drainer davantage d’investissements et surmonter les dysfonctionnements structurels enregistrés dans la ville, dont le coût du mobilier est onéreux. Le Souverain a aussi pris connaissance du projet d’aménagement de la 4ème tranche de la zone d’urbanisation (ZUN) de Sélouane à laquelle ont été alloués des crédits de l’ordre 145 millions DH, dont 75 millions pour l’acquisition du foncier.  Cette tranche, qui sera réalisée sur une superficie de 38 ha, comprend l’édification de 4.621 logements, dont 1.760 unités économiques à coût bas et 231 villas économiques, ainsi que des services administratifs et l’aménagement d’espaces verts.
Les travaux de cette tranche seront réalisés dans un délai de 18 mois à partir de septembre prochain.
 A cette occasion, SM le Roi a suivi des explications sur le programme d’action de l’Agence urbaine de Nador, créée conformément aux hautes directives  royales contenues dans le discours de 2004 à Al Hoceïma, notamment celles relatives à l’organisation et au contrôle du domaine urbanistique.
L’Agence, qui joue le rôle d’outil de rapprochement, constitue un levier du développement local et une force de proposition au profit des collectivités locales dans le domaine urbanistique.  Cette structure a pour missions l’élaboration des documents d’urbanisme dans la province et cinq plans de développement et d’aménagement ruraux, ainsi que la création des mécanismes de partenariat avec les collectivités locales et en coordination avec les autorités locales en matière de gestion et de planification urbaines.  Dans la perspective de pallier les dysfonctionnements enregistrés, l’Agence a mis en place un programme d’action permettant une meilleure exploitation des potentialités de la province et qui constitue une référence pour la gestion du secteur de l’habitat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *