Suspension de neuf étudiants d’Al Adl à la faculté des sciences de Casablanca

Neuf étudiants d’Al Adl Wal Ihsane ont été suspendus par la direction de la faculté des sciences de Aïn Chock. C’est ce que l’on apprend auprès de l’association de Abdeslam Yassine qui affirme qu’il s’agit de militants adlistes de l’UNEM sanctionnés pour leurs actions. La décision de la faculté casablancaise, transmise aux concernés jeudi 27 octobre 2005, suspend trois d’entre eux pour un an, trois autres pour deux ans et deux étudiants pour trois ans. Le neuvième, A.B., a été suspendu pour quatre ans. Al Adl promet mobilisation et série de protestations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *