Suspension d’un démissionnaire !

Aussi incompréhensible que cela puisse paraître. Ahmed Essalhi, infirmier major au bloc opératoire central du CHU Ibn Rochd de Casablanca a été suspendu par le Syndicat national de la santé publique affilié à la Fédération démocratique du travail (SNSP/FDT), suite aux révélations qu’il a faites à notre journal ainsi qu’à d’autres journaux à propos des défaillances du SNSP/FDT. Dans un communiqué, le bureau national de ce dernier affirme avoir pris la décision de sanctionner M. Essalhi après avoir tenu une réunion le samedi 28 octobre à Rabat, en attendant que le Conseil national donne suite à « l’affaire ». Seulement voilà, il n’y a pas lieu de s’alarmer, car Ahmed Essalhi avait démissionné le 21 avril 2006 de la SNSP/FDT, en protestation contre l’accord signé par les syndicats de la santé et le gouvernement le 6 avril de l’année courante. Il ne fait donc plus partie du syndicat qui vient de le suspendre !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *