Taïeb Fassi Fihri : la solution de l’autonomie est conforme à la légalité internationale

Le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, M. Taïb Fassi Fihri, a affirmé que le concept de l’autonomie dans le cadre de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale du Maroc est une "solution de compromis, démocratique et conforme à la légalité internationale". Dans un entretien publié par l’hebdomadaire "Jeune Afrique/L’Intelligent" à paraître ce lundi, M. Taïb Fassi Fihri a déclaré que face au constat fait par les Nations Unies et les partenaires concernés par le différend -France, Espagne, Etats-Unis, Union européenne…- du caractère inapplicable du plan de 1991 prévoyant un référendum, ces derniers ont, en conséquence, préconisé un compromis négocié et une solution politique, ainsi qu’en témoignent les nombreux rapports du secrétaire général de l’ONU sur ce sujet. "L’option de l’indépendance étant ainsi exclue, il s’est dégagé, alors, le concept de l’autonomie dans le cadre de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale du Maroc. C’est donc cette solution de compromis, démocratique et conforme à la légalité internationale que nous sommes disposés à négocier", a affirmé le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *