Talmoust et Ouariti condamnés à Kénitra

Le tribunal de première instance de Kénitra a condamné, hier lundi, Mohamed Talmoust et Abdellah Ouariti à 10 et 8 mois de prison avec susris assortis d’amendes de 70.000 DH pour chacun d’eux et une inéligibilité de dix ans. Mohamed Talmoust (maire PPS de Kénitra) et Abdellah Ouariti (député istiqlalien et vice-président du conseil municipal de la même ville) étaient poursuivis pour des actes de corruption et de participation lors du scrutin du 8 septembre 2006. Deux autres conseillers communaux, jugés dans le cadre de la même affaire, ont écopé de huit mois de prison avec sursis. Hamid, le frère de Mohamed Talmoust, lui, a été acquitté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *