Tanger free zone : un nouveau chantier

Tanger free zone : un nouveau chantier

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé, mardi 18 juillet, les travaux du projet d’aménagement de la 2ème tranche de la zone franche d’exportation de Tanger, qui nécessitera un investissement de 105 millions de Dirhams.
A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur ce projet qui s’étend sur une superficie de 60 ha et pourra accueillir 140 nouvelles unités. Il permettra également la création de 16.000 nouveaux emplois.
L’aménagement de cette tranche favorisera aussi la création de pôles et zones industrielles spécialisées, notamment dans les domaines à haute valeur ajoutée (nouvelles technologies, industrie automobile et aéronautique, métallurgie).
Créée en 1993, la zone franche de Tanger (free zone) qui s’étend sur une superficie de 345 ha, abrite actuellement l’activité de 234 unités employant 27.049 personnes dans des secteurs aussi divers que pointus : textiles et cuir (22 %), industries métallurgique, électrique, électronique et mécanique (39 %) et services (30 %).
Le montant des investissements dans la zone s’est élevé durant l’année en cours à plus de 3,2 milliards d’euros contre 199 millions d’euros en 1999. La free zone de Tanger connaît également une concentration intense des grandes sociétés nationales et étrangères du Japon (21 %), d’Espagne (18 %), France (17 %), Maroc (10%), outre des entreprises américaines, belges, portugaises, italiennes et britanniques.
Le Souverain avait visité auparavant les usines de Yazaki, d’Automotive Wiring Systems Morocco et DL aerotechnique.
L’usine japonaise Yazaki dont les travaux de construction avaient été lancés par SM le Roi le 30 juin 2000 opère dans le secteur de la fabrication de faisceaux de câbles pour l’industrie automobile. L’unité qui s’étend sur une superficie de 5 ha emploie actuellement 1700 personnes. Elle devrait atteindre 2500 employés à fin 2006. Jusqu’à ce jour, l’usine a investi plus de 360 millions de dhs et exporte son produit vers la France, l’Espagne et l’Angleterre. Pour sa part, Automotive Wiring Système Morocco a démarré en février 2001 et compte 2028 employés. L’entreprise, qui produit les faisceaux de câbles destinés aux sites de montage des constructeurs automobile, a engagé un investissement de plus de 180 millions de dhs. Le groupe exporte en Espagne, Slovaquie, Belgique et Portugal.
Le Souverain a également visité "DL Aérotechnique", filiale du groupe Daher spécialisé dans l’industrie aéronautique et des conduites pour la circulation de l’air à l’intérieur des avions. A cette occasion, SM le Roi a suivi des explications sur les méthodes de production et du travail au sein de cette usine qui emploie 286 personnes et qui a investi plus de 75 millions de DH. A son arrivée à ces trois unités, SM le Roi a passé en revue un détachement de la Garde Royale qui rendait les honneurs avant d’être salué par le ministre de l’Intérieur, Chakib Benmoussa, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mustapha Mansouri, le wali de la région Tanger-Tétouan, gouverneur de la préfecture Tanger-Assila, Mohamed Hassad, et le directeur général de l’agence du développement des provinces du Nord, Fouad Brini.
Le Souverain a été également salué par les ambassadeurs de France et du Japon au Maroc, les membres du Conseil d’administration des unités visitées ainsi que par les élus et autres personnalités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *